Catégories
Actualités

Innopolis Expo, retour sur 2 jours d’émulation pour préparer la ville de demain

Les 21 et 22 septembre à l’espace Champerret, tous les acteurs du changement des villes et des territoires ont pu partager leurs retours d’expériences et participer à 2 jours de tables rondes et de rencontres pour co-construire dès aujourd’hui des territoires plus démocratiques, intelligents, durables et résilients. Pour cette première édition, 2 480 porteurs de projets ont été accueillis, preuve que les enjeux des villes et territoires sont réellement au cœur des préoccupations actuelles.

Une première édition couronnée de succès qui a tenu ses promesses

Selon, Laurence Vannin, titulaire de la chaire Smart City, philosophie et éthique à l’Université Côte d’Azur, la pandémie a accéléré l’urgence de repenser la ville de demain. En se positionnant comme l’un des premiers salons pour préparer la reprise, Innopolis Expo a permis à tous les acteurs des territoires de se rassembler pour préparer le monde d’après.

Avec 2 480 participants présents, 112 exposants et plus de 180 conférenciers, pour cette première, le salon a pu réunir des acteurs de tous horizons pour penser dès à présent la ville du futur.

En arrivant après la crise sanitaire, ce salon a permis d’insuffler la dynamique que beaucoup de porteurs de projets et d’élus attendaient pour bâtir des territoires plus durables et résilients. Nous avons senti de bonnes synergies entre les participants et une vraie envie de se retrouver pour aller de l’avant. Nous espérons qu’un maximum de projets va pouvoir se concrétiser grâce à ce salon.

Lionel Leone, Directeur du Salon

Pour des territoires plus inclusifs

De nombreux intervenants ont mis en avant la nécessité de repenser les territoires à l’aune des nouveaux modes d’organisation du travail qui oscillent entre présentiel et distanciel. Le numérique est devenu le nerf
de la guerre, alerte Jean-Michel Morer, référent numérique de l’Association des Petites Villes de France et maire de Trilport, “sans, vous n’existez plus, même comme citoyen », poursuit-il.

Face à l’afflux de télétravailleurs venant délocaliser une partie de leur activité en dehors des villes, Hervé Rasclard, délégué général d’Infranum souligne que les infrastructures télécoms sont devenues
essentielles. Il estime qu’il est crucial de développer des territoires connectés et durables, en collaboration avec l’État, les collectivités et les industriels. De plus, comme l’indique Luc Bouard, maire de La Roche-surYon et secrétaire général de Villes de France, les villes moyennes ont beaucoup à apprendre les unes des autres, elles font le lien entre métropoles et ruralité. Ainsi, pour faire jeu égal avec les métropoles, il estime que le numérique représente un atout qui permet de repenser le territoire comme n’importe quel territoire
urbain.

… et plus durable

La question écologique a également tenu une place centrale lors de ce salon. Yann Arthus Bertrand, président de la fondation Good Planet, a ainsi pu témoigner sur l’urgence de repenser la ville d’aujourd’hui afin que nous puissions réduire notre empreinte carbone collectivement et individuellement. Cette question du réchauffement climatique a aussi été abordée par l’ONG Green Cross le temps d’une conférence sur l’économie régénérative.

La question climatique est sans aucun doute le plus gros challenge que nous allons devoir affronter pour les décennies à venir. Nous devons reconsidérer nos villes et revitaliser nos ensembles urbains pour les rendre plus résilients et adaptés afin
de relever ce défi du siècle. C’est pourquoi, nous nous sommes entourés de partenaires et d’intervenants comme Green Cross France et Yann Arthus Bertrand, pour poser les premières pierres de la ville de demain et montrer la voie aux générations futures.


Poursuit Lionel Leone, directeur du salon Innopolis Expo

Des startups porteuses d’innovation démocratique

Le salon Innopolis Expo a notamment été marqué par une série de pitchs sur le thème « Faire et vivre la ville et les territoires ». Plusieurs start-up ont ainsi présenté des solutions pour renforcer le lien entre élus et citoyens.

  • La plateforme “Bien dit” développée par Politizr permet par exemple de renouer avec le lien de confiance entre la collectivité et ses habitants grâce à un dialogue constructif favorisé par le numérique.
  • Citizenlab, quant à elle, propose une solution pour faire participer les citoyens à la prise de décision publique grâce à des outils numériques pour mobiliser plus largement les administrés.
  • Dans cette même veine, l’on peut également citer l’outil de consultation numérique Qucit Confort qui permet de mener des sondages urbains.

Un programme tourné vers le continent Africain

Enfin, continent dynamique et plein de promesses, Innopolis Expo a fait le choix de dédier une programmation centrée sur le continent Africain. Tandis que cette région du globe est celle qui produit le
moins de CO2 au monde, elle sera parmi les plus impactée par le réchauffement climatique. Les pays Africains ne pourront pas miser sur les énergies fossiles pour poursuivre leur développement, ils vont devoir trouver des solutions innovantes pour envisager une croissance sur le long terme. Ainsi, des solutions novatrices comme des capteurs de brouillards pour récolter l’eau en suspension et des projets de
construction immobilières durables ont pu être présentées lors du salon, pour relever les défis de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *