Programme - Villes et Territoires

JOUR 1

21 SEPTEMBRE

10h30 – 10h55

RETOUR D’EXPERIENCE :

Pourquoi et comment la ville de Bethune a valorisé son bassin minier  pour en faire un atout pour la transition énergétique et écologique ? 

En 1990, l’extraction du charbon a été définitivement arrêtée dans le bassin minier du Pas-de-Calais. Le “Grisou”, gaz de mine dangereux qui se dégageait lors de l’extraction, est toujours présent en grande quantité dans les galeries. Composé de méthane il contribue à l’effet de serre lorsqu’il s’échappe naturellement des gisements.

  • Comment la ville de Béthune associe le gaz de mine à une exploitation vertueuse ?
  • Quel écosystème et quelles infrastructures pour développer un mix énergétique propre et autonome à Béthune ?
  • Le projet de Béthune serait-il applicable et pertinent pour des territoires similaires comme la ville de Charleroi ? 
 

Maxime Dufeutrelle, Chargé de mission – transition énergétique, Ville de Bethune  (Animateur)

Julien Lechat, Conseiller Energie/Environnement, Ville de Charleroi

10h55 – 11h55

TABLE RONDE :

Face à l’électrification des usages, comment maintenir la résilience énergétique demain ?

Avec la part de plus en plus importante que prendront les véhicules électriques, nous allons connaitre de nouveaux comportements et pics de consommation énergétiques. Alors que nos infrastructures ne pourraient pas soutenir la recharge d’un parc automobile majoritairement électrique le soir, de nombreuses solutions existent…


Emmanuel François, Président, SBA et Fond MAJ

Gwénaëlle Carfantan, Fondatrice et CEO, Urban Think

Abdennadher Nabil, Professor of Computer Science, HES-SO

Anne-Marie Perez, Présidente, Capenergies

Stefan Louilla, Chef de Service Adjoint, Service Réseau Energies Renouvelables, ADEME 

Pierre-Emmanuel Martin, President, My Energy Manager  , Vice-Président, Enerplan, Vice-Président, Aura Digital Solaire

12h00 – 12h30

PRESENTATION :

Résilience alimentaire : Vers la reterritorialisation du systeme alimentaire

La crise du covid à accentué la conscientisation au sujet la fragilité des systèmes alimentaires locaux profondément dépendants du transport et de l’exploitation de ressources éloignés. La préoccupation pour le développement de la résilience alimentaire est considérée à travers le prisme de la reterritorialisation…

  • Comment les stratégies alimentaires territoriales encouragent la synergie entre les acteurs et les initiatives du système alimentaire local ?
  • Retour d’expérience et axes d’améliorations pour le PAT de la région de Clermont Ferrand.
  • La perspective d’une initiative ascendante et improvisée du pastoralisme urbain viendra compléter ce panorama.

 

Roxana Maria Triboi, Docteur architecte-urbaniste, chercheuse en planification alimentaire durable, conseillère Clermont Metropole, Le Notre Institute (Animatrice)

Olivier Marcouyoux, Berger Urbain, Les Champs des Possibles

12h45-13h15

RETOUR D’EXPERIENCE :

Région Occitanie : Proximité, Qualité de vie et Territoires : la donnée territoriale pour guider l’aménagement de territoires plus inclusifs et décarbonés

La donnée joue un rôle de plus en plus central dans la vie des collectivités et peut répondre à de nombreux usages, mais pour en tirer profit, il est nécessaire de savoir la collecter, la traiter et la lire de façon adéquate.

  • Quelles disparités d’accès aux services essentiels dans nos territoires, en fonction de la diversité des profils des usagers ?
  • Quelles priorités d’aménagement dans les domaines de la santé, de l’approvisionnement local en circuits courts…
  • Comment visualiser avec des données territoriales les enjeux prioritaires d’aménagement ?
 

Ghislaine Lala-Alquier, Secrétaire Générale, Transformation Action régionale pour l’Occitanie

Catherine Gall, Secrétaire Générale, Chaire Entrepreneuriat Territoire et Innovation de Paris Panthéon Sorbonne

Lionel Bry , Directeur des offres Smart territoires, Groupe Inetum

13h15 – 13h50

PAUSE MIDI 

13h50 – 14h00

PLAIDOYER :

Digitalisation dans les collectivités : avant les grands mots, allons à l’essentiel !

La transformation numérique est un enjeu majeur dans la construction des territoires de demain. Le problème est aujourd’hui celui d’une fracture numérique grandissante entre les territoires qui doivent faire face à une technologie qui évolue de plus en plus rapidement. Face à cet enjeu, la réponse doit être d’adopter une politique numérique inclusive et innovante au service de la population, en optant notamment pour une réglementation qui encadre sans ralentir, l’innovation.
 
  • Quels sont les impacts concrets d’une fracture numérique entre les territoires ? 
  • Comment parler de lutte contre les fractures numériques des territoires sans parler de « médiation numérique » ?
  • Comment le numérique permet à la collectivité de réinventer son modèle de participation citoyenne ?
  • Vers quelle stratégie digitale doivent s’orienter les collectivités pour gagner en efficacité ?
  • Quel est l’état des politiques de conformité au sein des collectivités territoriales ? (Loi SAPIN II, rapport d’information GAUVAIN/MARLEIX…)

 

Sacha Gaillard, Adjoint au maire, Saint-Cloud

14h00 – 14h50

TABLE RONDE :

Les externalités positives de  l’OpenData pour les territoires

L’open data constitue un enjeu croissant pour les collectivités qui souhaitent booster leur attractivité, elle permet aussi de faire évoluer la relation entre une collectivité et les citoyens grâce à une meilleure transparence à la condition d’une mise en œuvre intelligente. La mise en place d’une politique d’open data peut également être l’occasion de moderniser ses outils et ses modes de fonctionnement en interne.

  • Qu’est-ce que l’open data et pourquoi elle peut servir le développement d’un territoire ?
  • Retour d’expérience : Les projets de Rueil-Malmaison et Soisson
  • Les cas d’usages de l’Open Data pour les territoires
  • Les freins et les pièges à éviter

 

Marie Baudry, Experte en Innovation Territoriale, SmartByDesign

Lucie Billaud, Chargée de mission Smart City, Ville de Soissons

Cathy Bourgeois, Cheffe de service Système d’Information Géographique, Ville de Rueil-Malmaison

Gaylord Marchesseau, Directeur commercial secteur public EuropeOpendatasoft

14h50 – 15H05

RETOUR D’EXPERIENCE :

Lutte contre la fracture numérique : l’expérience de la Ville d’Annecy

Déclarer ses impôts, échanger à distance avec les professeurs de ses enfants, prendre un rendez-vous en ligne, protéger sa vie privée sur Internet… 

  • Avec une partie des habitants mal à l’aide, voire dépourvus face aux outils numériques, comment réussir une transition numérique inclusive ?
  • Comment construire la ville intelligente sans laisser personne de côté ?
  • La Ville d’Annecy présentera son expérience concrète de lutte contre la fracture numérique et d’éducation au numérique.

Leonard Gay, Ville d’Annecy

15H05- 15h30

RETOUR D’EXPERIENCE :

Pôle Métropolitain du Grand Amiénois : Le futur du Plan Climat est numérique

Dans le Grand Amiénois, 8 intercommunalités se sont réunies pour répondre à l’enjeu climatique ensemble à l’échelle d’un bassin de vie de 385000 habitants. Le PCAET du Grand Amiens est unique dans le sens ou les citoyens sons impliqués et qu’une plateforme permet à tous de devenir acteur de la transition écologique !

  • Gouvernance : Comment le Grand Amiénois à mis un PCAET qui implique 8 intercommunalités ?
  • Les actions misent en place par le Grand Amiénois
  • Tutorer et suivre l’impact de son PCAET jours après jours
  • Impliquer les citoyens dans un projet de transition écologique
 

Caroline Panard, City Climate Coach, Futureproofed (Animatrice)

Marie Collonvillé, Responsable Plan Climat Air Energie Territorial, Pôle Métropolitain du Grand Amiénois

15H30 –15H55

PAUSE CAFE 

15h55 – 16h20

RETOUR D’EXPERIENCE :

Dordogne 2050 : penser un territoire à partir d’un bassin versant

A quelle échelle penser et agir sur un territoire ? En Dordogne, Epidor se projette à l’échelle d’un bassin versant avec un regard spécifique porté sur l’eau ! L’étude se divise en trois phases, diagnostique, concertation, mise en place d’un plan d’action. 

  • Quels sont les enjeux du bassin versant de la Dordogne ?
  • Pourquoi l’échelle du bassin versant permet de mieux comprendre les risques liés en dérèglement climatique et de mettre en place un plan d’action cohérent ?
  • Comment le Epidor compte adapter le bassin versant au changement climatique à horizon 2050 ?
 

Alexandre Brun, Géographe Urbaniste, Université Paul Valéry – Montpellier III

16H20 – 16h55

RETOUR D’EXPERIENCE :

A Antony, les citoyens, moteurs de la transition écologique à travers la démocratie participative !

L’un des premiers facteurs de réussite dans la transition écologique sont les changements de comportements et l’implication des citoyens. Pour prendre en compte cet aspect, la ville d’Antony à engagé un budget participatif pour une enveloppe globale de 1,5 millions d’euros !

  • Comment allier gouvernance participative et transition écologique ?
  • Créer une réelle collaboration entre services municipaux et habitants !
  • Retour d’expérience : La collaboration entre la Ville d’Antony et Citizen Lab.

Melissa Martinay, Responsable France, CitizenLab

Fabien Hubert, Maire Adjoint chargé de la Démocratie Participative, des Relations Internationales, des Élections et des Anciens Combattants, Ville d’Antony

16h55 – 17h20

RETOUR D’EXPERIENCE :

L’intelligence collective, nouvelle approche pour la fabrique des territoires intelligents : Le cas du département de la Loire

Les chaines de valeur sont aujourd’hui atomisées et aucun acteur n’est en mesure de comprendre tous les tenants et les aboutissants d’un projet à l’échelle d’un département. Comment surpasser cette difficulté ? L’exemple du département de la Loire est parlant. Plutôt qu’une approche en silo répondant à chaque cas d’usage indépendamment, une approche multi-métier et multi-acteurs a été adoptée.

  • Quelles solutions adoptées pour l’éclairage public des 270 communes du Siel 42 ?
  • Gouvernance : Coordonner des acteurs aux métiers différents dans un projet à l’échelle d’un département
  • En quoi le projet du Siel 42 est avant-gardiste et innovant ?

Thierry Suzanne, Lucy Zodion

Raphaël Bonnier, Responsable service numérique, Siel 42

Pierre Dubois, CEO, Requea 

 

JOUR 2

22 SEPTEMBRE

09h50 – 10h35

TABLE RONDE  :

La réappropriation de l’espace public – Quelles contraintes, quel avenir ? 

La réappropriation de l’espace public est le nouveau crédo urbanistique des villes. Aujourd’hui, après un épisode des Gilets jaunes qui a mis en lumières l’absence de ces espaces publics dans de nombreuses villes, au profit de simples ronds-points, de nombreuses villes se posent sérieusement la question de retrouver des espaces féconds, vivants, démocratiques, et contribuant à la création de liens entre habitant.

  • Comment favoriser le retour au commun ? Quelles pistes concrètes pour plus d’initiatives citoyennes ?
  • D’un point de vue réglementaire tout d’abord : Quelle gestion de ces espaces ? Quelle juridiction ? Publique ? Privée ?
  • Quelles expérimentations au profit des usages peut-on mener sur ces espaces ?
  • Comment fabriquer une vraie coopération public/privé au profit du bien commun autour de ces espaces publics démocratiques ?
 

Yoann Sportouch, Directeur Fondateur, LDV Studio Urbain (animateur)

Stéphane Cagnot, Consultant en Innovation urbaine et sociale, Dédale

Cecile Bellanger, Cheffe de projet associé, La Belle Friche

10h35 – 11h00

RETOUR D’EXPERIENCE :

Charleroi : faire de son passé industriel une force pour les transitions de demain

Charleroi s’engage dans la transition écologique et compte bien faire de son passé industriel un atout. Anciennes lignes de chemin de fer, mines abandonnées, terrils, autant de caractéristique qui pourraient être des freins mais qui utilisés judicieusement pourrait bien contribuer à faire de Charleroi une ville innovante et unique !

Xavier Desgain, Echevin, Ville de Charleroi

11h00 – 11h35

KEYNOTE :

Pour reconnecter la ville à sa biorégion : pensez aux corridors écologiques !

La végétalisation de la ville est aujourd’hui un objectif indispensable pour redonner un cadre de vie agréable et réguler de nombreuses pollutions et ilots de chaleur. Mais ces plantations ne seront durables qu’en se rapprochant des fonctionnements écosystémiques (diversité en espèces, qualité des habitats et accessibilité pour les espèces animales et végétales).

  • Comment considérer verdissement, la biodiversité à toutes les échelles.
  • Faire du non bâti un élément aussi important que le bâti dans nos villes !
  • Cas d’usages et exemples de corridors écologiques en France et dans le monde.

Phillipe Clergeau, consultant en urbanisme écologique et professeur, Museum National d’Histoire Naturelle

11h35 – 12h30

TABLE RONDE :

La canopée urbaine pour changer la ville !

Pour assurer un continuum de la nature dans les villes et bénéficier d’externalités positives telles que le rafraichissement, le cadre de vie, le bien-être, les collectivités doivent composer avec le bâti existant, les caractéristiques locales, l’acceptation des habitants… Autant de contraintes qui rendent le sujet de la nature en ville complexe…

  • Les facteurs à prendre en compte dans le choix des espèces végétales
  • Composer avec le bâti, quel rôle pour les toitures ?
  • Quels sont les services apportés par la nature dans les villes ?
  • Les conditions de réussite d’une politique de nature en ville

Thierry Braine-Bonnaire, Directeur, Institut Carnot Clim’adapt (Animateur)

Jean-Pierre Charbonneau, Urbaniste, écrivain et conseiller technique à la métropole de Montpellier

Jérôme Champres, Architecte-paysagiste, urbaniste qualifié, Cerema

Philippe Dalmasso, Ville d’Antibes, AITF, Hortis  

Patrice Prunnier, Responsable de la Filière Gestion de la Nature et du Laboratoire d’Écologie Végétal, Hepia

12h30 – 14h00

PAUSE MIDI

13h10-13h30

TABLE RONDE :

Présentation de l’initiative « 50 solutions de mobilité pour nos régions »

Afin d’aider les collectivités à mettre en œuvre leur politique de mobilité, le CNPA, Mobility Makers et Via ID ont lancé “50 solutions pour nos régions », un appel à projets auprès des différents acteurs de la mobilité afin de labelliser des solutions ou des initiatives en matière de mobilité adaptées aux spécificités de chaque territoire.

 

Aymeric Weyland, Mobility Makers (Animateur)

Dorothee Dayraut Jullian –  Directrice des Affaires publiques et de la Communication CNPA 

Léa Degardin –  Responsable affaires publiques, développement durable et projets innovants chez Via ID – Mobivia

13h30 – 14h20

TABLE RONDE :

La mobilité, clé de voute des équilibres territoriaux ruraux/urbains

Aymeric Weyland, Mobility Makers (Animateur)

Chistophe Bouillon, Maire de Barentin / Président, APVF

Léonard Tapié, Conseiller technique Mobilités, Développement Durable, Agriculture auprès du Président, Département de l’Essonne

Sylvain Raifaud, Co-President du groupe Social Ecologiste et Citoyen,Métropole du Grand Paris

14H20 – 14h45

RETOUR D’EXPERIENCE :

Nouvelle-Aquitaine Mobilités se digitalise au service des usagers

Œuvrer pour une mobilité partagée, c’est faire de la mobilité un sujet d’innovation au service des usagers. C’est pourquoi Nouvelle-Aquitaine Mobilités, en partenariat avec Airweb s’est inscrit dans une démarche de mobilité intégrée (MaaS) visant à tirer parti des nouvelles technologies pour proposer un service de mobilité intégré, digitalisé et partagé.

  • Comment tendre vers une offre de mobilité multimodale simple, accessible et lisible pour les usagers d’une région ?
  • Coordonner l’ensemble des opérateurs locaux autours d’une application de ticketing unique.
  • Les questions clés à se poser pour mettre en place une politique de mobilité innovante.

Xavier Debbasch, Président, Airweb (Animateur)

Jérome Kravetz, Directeur, Nouvelle Aquitaine Mobilités

14h45 – 14h55

RETOUR D’EXPERIENCE :

Roche la Molière, du charbon à la lumière !

Roche la Molière, petite ville de 10000 habitants se trouvant à proximité de Saint-Etienne était connu pour ses mines de Charbon s’est vue transformée petit à petit pour devenir une des villes les plus attractives de la région. En faisant preuve de créativité, les équipes de la municipalité ont redynamisé et embelli la ville pour en faire un endroit où il fait bon vivre et ou les touristes viennent faire une halte !

Eric Berlivet, Maire, Roche-la-Molière

14h55-15h15 

PAUSE CAFE 

15h15 – 16h05

TABLE RONDE :

Les tiers lieux facteurs d’attractivité territoriale !

Avec les changements de modes de vie, les citoyens sont en quête de nouveaux lieux de sociabilisation et de partage. Les tiers lieux dynamisent les territoires en contribuant à l’innovation locale, au maintien d’un tissu économique, à l’intégration des personnes en difficulté. Les tiers-lieux recoupent de nombreuses réalités et prennent plusieurs forment juridiques, alors qu’est-ce qu’un tiers-lieu, comment en favoriser l’apparition sur un territoire et pourquoi ?

  • Retour d’expérience : Trois exemples de tiers-lieux se trouvant sur différentes typologies de territoires
  • L’impact des tiers lieux sur le rayonnement des territoires
  • La structuration en cours des tiers lieux en France et la vision de France Tiers Lieux

Mathilde Colin, Coordinatrice Projet, Tuba Lyon (Animatrice)

Mariétou Diagne, Coordinatrice de projets, Tuba Lyon (co-animatrice)

Isabelle Radkte, Co-Fondatrice, Lab01

Marie Laure Cuvelier, Secrétaire, France Tiers-Lieux

Mathias Marmieysse, Directeur de préfiguration du Living Lab, Metropole de Rouen,

Marialya Bestougeff, Directrice innovation, 104 Paris

16h05 – 16h30

RETOUR D’EXPERIENCE :

Se munir d’un observatoire économique pour protéger les entreprises d’un territoire en temps de crise. La démarche de Paris-Saclay

Malgré la crise, les collectivités souhaitent maintenir leur tissu économique local, il en va de la préservation du dynamisme du territoire et de la protection du bassin d’emploi. Cependant il est complexe de détecter les entreprises en difficulté pour les soutenir. Paris-Saclay, et l’entreprise « Mon Territoire » sont allés plus loin en allant directement à la rencontre des entreprises pour les aider.

  • Retour d’expérience : Quelle démarche innovante a entamé Paris -Saclay pour préserver ses entreprises ?
  • Comment avoir une connaissance fine de son tissus économique ?
  • Quels leviers d’action efficaces pour soutenir les entreprises en temps de crise ?

Marc Debomy, Président fondateur, Mon Territoire

Axelle Champagne, DGA Développement Economique, Numérique et Mobilités- Ingénieure en chef-  Communauté d’Agglomération Paris-Saclay,

16h30 – 17h15

TABLE RONDE 

Qui financera la ville de demain ? 

On peut se poser la question, vu l’évolution financière des villes et de ce qu’il se passe sur commerce, est-ce-que les institutions locales auront les moyens de financer les territoires et leurs transformations ! Parallèlement, nous voyons bien les actions des industriels pour réinventer voir s’approprier la ville ( Alphabet, Toyota, Tesla)… N’est-il pas temps de s’interroger sur qui financera la ville demain !  
 

Thibault Le Carpentier, Directeur Associé, OSBAND, Relations Intitutionnelles, CMCV (animateur)

Arnaud Rozé, Président Bradford Asset management

Olivier Pavy, Membre du comité directeur,  l’AMF